Blog & Idées

L'excellent Sean Connery n'y est pour rien dans cette déchéance de marché même si le titre est facile à placer.

Avec plus de 9% de baisse MTD (month to date), ce mois d'Octobre est de loin un des plus mauvais mois mais qui s'étend à l'ensemble des places financières mondiales hors pays "Émergents".

D'un point de vue rationnel et n'ayant rien contre Donald Trump, je n'arrive pas à expliquer cette baisse car bien que le jeu de guerre commerciale dure depuis quelques semaines, cela ne peut être la se...

Dow Jones Fut             S&P 500 Fut                NASDAQ 100 Fut                Russell 2000 Mini

23,328.63                     2,575.21                       6,108.82                              1,509.25...

Rebond du pétrole et calme plat

Dans la lignée de la semaine dernière, la bourse de Paris a connu une séance sans tendance et termine en légère progression.

Le rebond des cours du pétrole a néanmoins permis à l’indice CAC 40 de clôturer au plus haut du jour.

Après l’euphorie de l’entre-deux-tours, l’actualité politique française avec la nomination du Premier ministre Edouard Philippe et la rencontre entre le Président Macron et la chancelière Angela Merkel n’a pas eu d’impact sur les marchés acti...

Le risque politique s’invite en bourse

Après avoir ouvert en légère hausse, le marché parisien a finalement effacé ses gains pour clôturer à l’équilibre. Outre Rhin, le DAX Allemand a conservé son avance tout au long de la séance pour finir en tête des marchés européens. En l’absence de Wall Street, restée porte close pour le President’s Day, les investisseurs se sont concentrés sur l’actualité politique et économique franco-européenne.

Les derniers faits marquants :

  • Selon les données fournies...

La semaine qui s’annonce sera marquée par de nombreuses statistiques, en particulier le PIB américain au T4 vendredi, par les premières mesures concrètes du président Trump et, également, par la décision de la Cour Suprême britannique demain à propos de la nécessité de consulter le Parlement avant de pouvoir actionner l’article 50.

C’est donc une semaine a priori volatile et marquée par un fort risque politique qui s’ouvre, ce qui ne dénote toutefois pas fondamentalement avec les quinze derniers...

En attendant Jackson Hole, le pétrole pousse les indices vers le haut

Soutenue par de nouveaux records à Wall Street et par un bond des cours du pétrole, la bourse de Paris a retrouvé le chemin de la hausse dans des volumes toujours limités.

Selon l’agence Reuters, l’Iran pourrait en effet trouver un terrain d’entente avec l’Arabie Saoudite sur un gel de la production lors de la prochaine réunion de l’OPEP fin septembre.

Le baril de Brent a ainsi logiquement grimpé et profité aux valeurs pétrolière...

A- L’environnement après le « Leave » de vendredi

Il s’agit avant tout d’une crise politique et non d’une crise financière, d’un phénomène local et non systémique.

Nous pensons que l’incertitude va changer de camp entre l’Europe et le UK. Elle est pour l’instant maximale sur l’Europe et faible sur le UK. 

Pourtant le PIB de la Zone Euro est de €15.300 milliards contre  €2.100 milliards pour le UK. Le rapport est donc de 1 pour 7.

En YTD, le Footsie baisse de -1.6% contre -37% pour les bancaires...

Au cours d'un séminaire organisé par une grande institution financière anglo-saxonne en Chine, son Président a utilisé l'acronyme anglais suivant pour décrire l'instabilité des marchés : FOCBT. Ces cinq lettres représentent les sources de volatilité et d'attention pour les mois à venir. FOCBT sont les initiales pour FED, OIL, CHINA, BREXIT et TRUMP.
FED : le premier risque (ou opportunité d'ailleurs) pour les marchés obligataires et pour les marchés actions réside bien dans une hausse plus rapid...

Est-ce le calme avant la tempête ?

 

Il y a assez peu de volatilité sur les principaux actifs en ce moment et pas de convictions fortes du côté des investisseurs, comme le montre l’évolution récente du CAC 40.

Toutefois, je suis frappé par le pessimisme ambiant, comme si les investisseurs avaient déjà intégré l’inéluctabilité d’une nouvelle crise.

Depuis le début de l’année, tous les clients que je rencontre m’interrogent sur l’opportunité d’investir sur l’or afin de se protéger contre le risque...

Quatre points à retenir de la réunion de la banque centrale américaine :

 

1) La Fed a maintenu sans surprise son taux directeur inchangé, compris entre 0,25% et 0,50%. On notera qu’Ester George, de la Fed de Kansas City, a de nouveau adopté une position dissidente en votant en faveur d’un relèvement des taux de 25 points de base ;

2) Comme on pouvait l’attendre, la banque centrale souligne la bonne santé incontestable du marché de l’emploi malgré une croissance qui reste faible, c’est là certain...

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives