Blog & Idées

La consolidation du CAC 40 était inévitable et pourrait se prolonger au cours des séances à venir, à moins d’informations positives provenant du Golfe Persique à propos des négociations en cours entre l’OPEP et la Russie.

En effet, du fait de la forte corrélation entre le pétrole et le CAC 40, des rumeurs concernant un accord sur la production pourraient se répercuter positivement sur l’indice parisien. L’effet Trump commence à se dissiper, à la fois au niveau des marchés actions mais également d...

La FED a porté les marchés actions la semaine dernière. L’annonce du statu quo, espéré et anticipé par le marchés, aura permis aux grand indices mondiaux d’engranger des gains.

Si Wall Street poursuit sa chasse aux records, le CAC 40 aura, quant à lui, signé sa meilleure performance hebdomadaire depuis mi-juillet. Après l’euphorie suscitée par les banques centrales, les investisseurs vont pouvoir se concentrer à nouveau sur les publications macroéconomiques avant d’assister au sprint final vers...

La séance d’hier aura à nouveau été marquée par les deux principaux catalyseurs du moment : les banques centrales et le pétrole.

Concernant le premier, après la FED, c’était au tour de la BCE d’être sous le feu des projecteurs et la déception a été au rendez-vous.

En effet, alors que le marché n’attendait pas de mesures immédiates, il y avait toutefois l’espoir d’un discours accommodant et des indices pour l’avenir.

Même si Mario Draghi a rappelé pour la énième fois que la BCE pouvait en faire pl...

Les places européennes ont clôturé en baisse vendredi, à l'exception de Londres.

L'attentat de Nice a réveillé des craintes sur l’évolution de l'activité dans les secteurs du transport et du tourisme alors que la saison estivale bas son plein.

Les bourses européennes clôturent toutefois en hausse sur la semaine dernière, soutenues par le dynamisme du marché du travail aux États- Unis et l'amélioration de la visibilité sur la situation politique en Grande-Bretagne et au Japon. Malgré une légère bai...

Les principales Bourses européennes ont ouvert en nette hausse mardi après deux séances de forte baisse, la stabilisation de la livre sterling offrant aux investisseurs une accalmie dans la tempête provoquée par la victoire des partisans d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne au référendum de jeudi dernier.

À Paris, l'indice CAC 40  progresse de 2,56% à 4.086,57 points vers 07h20 GMT. À Francfort, le Dax  prend 2,33% et à Londres, le FTSE 2,19%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone e...

Le Royaume-Uni a finalement mis un terme à la relation de quarante-trois ans avec l’Union Européenne. Pourtant, tous les derniers sondages, notamment des banques telles que Goldman Sachs et JP Morgan, donnaient le camp du

« Remain » gagnant.

Les marchés avaient affiché un certain excès d’optimisme en mettant de côté cette semaine la possibilité d’une réelle sortie de l’Union Européenne.

Mais rien de tel, les sondeurs se sont trompés et la majorité des électeurs a bel et bien voté pour la sortie...

Les investisseurs continuent d’espérer qu’un Brexit n’aura pas lieu.

C’est ainsi qu’on peut interpréter la bonne tenue des indices, en particulier du CAC 40 hier, bien que le mouvement haussier de lundi se soit un peu essoufflé.

Ils semblent être confortés dans cette croyance par les bookmakers anglais. Selon Betfair, la probabilité que le Royaume-Uni reste dans l’UE atteint 75% contre 25% pour le Brexit. Une telle estimation n’a rien de scientifique mais parait au moins rassurer sur le court te...

Après les très mauvais chiffres US de vendredi dernier sur l’emploi, avec seulement 38.000 emplois créés pour le mois de mai, les marchés ont été quelque peu bousculés.

L’EURUSD est la première victime de cette statistique économique avec une hausse de plus de 200 pips dans la journée, en atteignant même les 1,14 au milieu de la semaine suivante alors que la paire phare oscillait depuis deux semaines entre 1,11 et 1,12.

L’indice français a logiquement répondu de manière inverse à l’EURUSD et a c...

L’unanimité prévaut quant à l’issue de la réunion de la BCE ce jour, elle n’aboutira pas à un changement de politique monétaire.

Le programme de rachat d’actifs devrait être maintenu à un niveau de 80 milliards d’euros par mois et les taux inchangés. Le taux de refinancement restera à 0%, le taux de facilité de prêt marginal à 0,25% et le taux de dépôt à -0,40%.

La volatilité attendue sur le CAC 40 et les paires en euro cet après-midi sera, par conséquent, sans commune mesure avec celle observée...

3,5%, c’est le niveau du déficit public français en 2015. Force est de reconnaître que personne n’anticipait une telle performance puisque le consensus était à 3,8%. C’est un véritable satisfecit pour le gouvernement mais cela n’indique en rien un mouvement de long terme de consolidation budgétaire à l’œuvre. En effet, dans le détail, seuls deux postes de dépenses reculent : les intérêts et l’investissement.

 

La baisse des intérêts résulte directement de la politique de taux bas de la BCE qui pe...

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives