Savez-vous qui est Schumpeter?

Nous initions une petite série de posts sur les principaux penseurs économiques qui ont fait la polémique d'hier et l'analyse de demain!

 

Notre premier économiste et non des moindres, Joseph Schumpeter.

Austro-Hongrois dit hétérodoxe décédé en 1950 s'est principalement distingué par sa pensée inclassable mais pourtant le fondateur de l'évolutionnisme économique.Économiste

 

Regardons simplement comment en 1948 sa pensée concernant l'innovation est parfaitement d'actualité et traverse le temps avec une profondeur impressionnante. Il estime que le fondement et le ressort de la dynamique de l'économie sont l'innovation et le progrès technique. Selon lui, l'histoire du capitalisme est en mouvement permanent, le progrès technique est au cœur de l'économie et les innovations apparaissent en grappes.

 

La définition de Schumpeter sur les grappes d'innovation est tellement d'actualité qu'elle en parait totalement logique : après une innovation majeure, souvent une innovation de rupture due à un progrès technique, voire scientifique d'autres innovations sont portées par ces découvertes .Toutes ensemble, ces dernières représentent une grappe d’innovations.

 

Afin d'appuyer ces grappes d'innovation, il se sert du fameux cycle de Kondratiev; cycle économique de 40 ans permettant de mesurer le rythme de crise et de reprise économique à la suite d'innovations majeurs.


Il souligne que l'évolution économique ne peut venir que d'une hausse de la production ou du capital mais principalement d'une transformation qualitative du système de production. Géniale réflexion qui aurait fait gagner beaucoup de temps à la Chine 

 

Si l'on prend pour exemple le seul Iphone qui fête ses 10 ans, qu'aura-t-il permis? La création de centaines de semi conducteurs et de fabricants de composants électroniques ou informatiques, la création des fameuses APP qui génèrent toujours plus de levées de fonds et de chiffre d'affaire dans le but de changer la vie des utilisateurs.

Si l'on poursuit le même exemple avec les constructeurs automobiles dont la constante innovation et le processus permanent de création permet aujourd'hui d'avoir des voitures totalement autonomes, faiblement consommatrices d'energies, permettant de travailler infiné avec d'autres entreprises dont l'entité est à 1000 lieux de celui pourtant inventé par Gottlieb Daimler en 1885.

 

Autre facteur important pour notre économiste, l'entrepreneur.

Selon Joseph Schumpeter, l'entrepreneur incarne le véritable pari de l'innovation et le créateur de valeur. "Le profit est la sanction de l'initiative créatrice des risques pris par l'entrepreneur"

 

 Il terminera sa vie d'économiste à rejoindre la pensée de Karl Marx quant à inéluctabilité de l’effondrement du capitalisme tout en étant convaincu que la libre concurrence capitaliste est le meilleur système économique.

Il pointe du doigt dores et déjà la différence entre l'entrepreneur et le chef d'entreprise. Le chef d'entreprise en gestionnaire, bureaucrate qui raisonne en fonction de sa carrière tandis que l'entrepreneur qui fait l'esprit de l'entreprise et son âme.

 

Jean-Luc Mélenchon n'en est certainement pas de son avis mais selon Schumpeter le capitalisme entraîne le développement de l'appareil éducatif (production d'intellectuels et formation d'une opinion publique plus élargie).

Encore plus fort, il affiche clairement le problème économique majeur que l'Europe connait aujourd'hui : Le climat intellectuel et social nécessaire à l'esprit d'entreprise et d'innovation, et donc à l'apparition d'entrepreneurs, décline et finit par être remplacé par une forme ou une autre de socialisme, encore plus sclérosant. Les gouvernements ont tendance à développer l'« État fiscal » et à transférer le revenu des producteurs vers les non-producteurs, décourageant l'épargne et l'investissement au profit de la consommation, ce qui crée une pression inflationniste croissante. Dans toutes décisions, les gouvernements démocratiquement élus ont alors tendance, pour garantir leur réélection, à privilégier le court terme au détriment du long terme.

 

Il faudra reconnaître que l’élection de Trump et la formation de son gouvernement est complètement Schumpeterien!

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives