Morning du 22.03.2017 gerant-prive.com

Alors que les banques centrales étaient au premier plan ces dernières semaines, l’absence d’actualité du côté macroéconomique et du côté des entreprises replace la politique au cœur des marchés.

D’un côté, l’accélération de la campagne électorale en France avec un débat lundi soir qui a rassuré les investisseurs face au risque d’une montée du front nationale. Cet apaisement a d’ailleurs également profité à l’euro qui a poursuivi sa progression sur la séance d’hier face à un dollar échaudé par les perspectives de hausse des taux sur l’année 2017.

D’un autre côté, la mise en place des mesures promises par Donald Trump et attendues par les marchés semblent piétiner.

 

En effet, le nouveau Président américain semble rencontrer énormément d’obstacles sur la réforme de l’Obamacare après les échecs essuyés pour sa réforme de l’immigration.

 

Les marchés se montrent donc plus nerveux, s’interrogeant sur la capacité du Président américain à tenir ses promesses. Toutefois, le contexte actuel, pauvre en catalyseurs, limite énormément la prise d’initiatives sur les marchés et justifie le léger reflux observé.

 

La récente progression des marchés justifient quelques prises de bénéfices. Pour rappel, l’indice américain S&P 500 n’a pas chuté de plus de 1% depuis plus de 100 jours !

 

Les derniers faits marquants :

La tendance des actions aux États-Unis s’est inversée hier en milieu de séance sous la pression d'une baisse des banques.

La semaine dernière, la Réserve fédérale a relevé ses taux d'intérêt de 25 points de base mais a maintenu ses prévisions pour deux autres hausses cette année, au lieu des trois attendues par le marché.

 

Les gens digèrent la décision de la Fed et tentent d’analyser quel sera l'impact de cette situation au fur et à mesure. Les investisseurs ont notamment gardé un œil sur les discours de plusieurs représentants de la Réserve fédérale à la recherche d’indices sur les prochaines hausses de taux d'intérêt à venir.

Rappelons que le secteur financier est un des secteurs qui a profité le plus de l’élection de Trump avec une hausse de plus de 22%. Les trois principaux indices américains avaient ouvert plus haut, avec le Nasdaq Composite battant encore un record, porté par Apple.

 

Apple a présenté un iPad de 9.7 pouces avec écran Retina à partir de $329. L’iPad sera disponible à partir du 24 mars aux Etats-Unis et dans plus de 20 pays.

Apple présente également une nouvelle option de couleur avec un iPhone7 rouge pour marquer plus de 10 ans de partenariat avec l’organisme de charité Red qui lutte contre le VIH.

L’action a battu un nouveau record historique hier à $142.80 l’action à l’ouverture avant de combler le gap en milieu de séance.

 

La première ministre britannique, Theresa May, déclenchera la procédure de divorce avec l’Union Européenne le 29 mars prochain en lançant deux années de négociations qui façonneront l’avenir de la Grande Bretagne et de l’Europe.

Les principales sociétés financières avaient déjà mis en garde depuis des mois, avant le référendum de juin dernier, qu'elles devaient déménager des emplois. Le directeur général de Goldman Sachs a déclaré hier qu’il commençait le plan d’urgence pour déménager une partie du personnel de Londres.

La majeure partie des activités européennes de Goldman est en Grande-Bretagne, où elle emploie environ 6 000 personnes, fournissant des services tels que le courtage et la commercialisation de valeurs mobilières, le commerce de devises et le financement des entreprises à travers l'Europe.

 

Le 29 avril prochain, les membres de l’Union européenne, à l’exception du Royaume-Uni, se réuniront pour se mettre d’accord sur la ligne de conduite à tenir concernant le Brexit.

 

 

A suivre aujourd'hui :

L’agenda macroéconomique sera une nouvelle fois pauvre aujourd’hui.

Seul élément à surveiller : les ventes de logements existants aux Etats-Unis à 15h.

 

 

A défaut de nouvelles sur le plan macroéconomique ou microéconomique, la publication des stocks de pétrole devrait concentrer l’attention des investisseurs dans un contexte où la volatilité est forte avec des cours qui ont chuté dernièrement.

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags