Point sur les marchés

 Une semaine de hauts et de bas pour cette mi-octobre, les investisseurs ne sachant pas s’ils doivent se focaliser sur le regain de tensions politiques en Espagne entre Madrid et la Catalogne, ou la réforme fiscale de Donald Trump.

L’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis est en hausse de +0.04% sur la semaine (+0.05% la semaine dernière), le CAC 40 progresse de +0.39%. Le S&P 500 performe de +0.88% à l’instar du MSCI World dividendes réinvestis qui progresse également de +0.80%.

La plus grosse baisse de la semaine s’est déroulée le 19 octobre, journée anniversaire du krach de 1987 (où les indices mondiaux avaient perdu 23% en une séance). Mais ce repli demeure limité avec une baisse de 0.29%, causé principalement par l’ultimatum du Premier ministre espagnol, qui menace de suspendre l’autonomie de la région catalane par invocation de l’article 155 de la constitution. Si cet article venait à être invoqué, la Catalogne déclarerait en réponse son indépendance de façon unilatérale.

Les différents indices européens résistent tout de même, notamment grâce aux bons résultats d’entreprises (sur les 28 sociétés du Stoxx600 qui ont publié, 7 ont surpris positivement, et 10 ont publié en ligne).

La bourse de Tokyo fut également portée par les espoirs de victoire du parti de Shinzo Abe lors des élections de ce week-end et l’indice Nikkei a affiché vendredi sa treizième séance consécutive de hausse, la plus longue série depuis 1961, et se pose sur des records historiques datant de 1996.

Du côté des États-Unis, les marchés américains terminent une nouvelle fois sur de nouveaux records, portés par les bons résultats des entreprises (sur les 55 publications du S&P500, 26 ont surpris positivement, et 22 ont publié en ligne), ainsi que par les avancées sur la réforme fiscale, soutenue par un vote positif du sénat concernant l’adoption d’une résolution sur le budget 2018.
Le Dow Jones clôture ainsi pour la première fois au-dessus des 23.000 points (20.000 au 08.02.2017).

Le secrétaire d’état au trésor américain, Steve Mnuchin, met tout de même en garde sur un potentiel Krach boursier en cas d’échec du projet de réforme fiscal.

Quelles étaient les caractéristiques de marché des différents krachs boursiers passés ? :

 

*Survalorisation sur le marché de l’immobilier plus que sur les marchés actions


Les investisseurs se concentreront cette semaine sur les nouvelles publications d’entreprises, qui se feront nombreuses, et porterons une attention particulière aux décisions de la BCE et le discours de Mario Draghi ce jeudi, qui devrait amener de nouvelles informations sur l’évolution du QE de l’institution européenne dans les prochains mois.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,179$, en repli d'environ 0,3% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à environ 51,7$ et le Brent ressort à 57,5$. L'once d'or s'échange autour des 1.280 dollars (-1,7%).

A suivre cette semaine...

Mardi :

Allemagne: 09h30, PMI Manufacturier (Oct.)

Royaume-Uni : 12h15, Discours de Carney, Gouverneur de la BoE

Mercredi :

Allemagne : 10h00, IFO Climat des affaires (Oct.)

Royaume-Uni : 10h30, PIB Trimestriel et Annuel (T3)

Canada : 16h00, Décision de la BoC sur les taux d'intérêt

Canada : 17h10, Discours de Poloz, gouverneur de la BoC

Jeudi :

Eurozone : 13h45, Décision de la BCE sur les taux d'intérêt

Eurozone : 14h30, Conférence de presse de la BCE

Vendredi :

Etats-Unis : 14h30, PIB Trimestriel (T3)

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives