A la poursuite d'Octobre rouge

 

L'excellent Sean Connery n'y est pour rien dans cette déchéance de marché même si le titre est facile à placer.

 

Avec plus de 9% de baisse MTD (month to date), ce mois d'Octobre est de loin un des plus mauvais mois mais qui s'étend à l'ensemble des places financières mondiales hors pays "Émergents".

 

D'un point de vue rationnel et n'ayant rien contre Donald Trump, je n'arrive pas à expliquer cette baisse car bien que le jeu de guerre commerciale dure depuis quelques semaines, cela ne peut être la seule raison au fait que LVMH, Renault, Kering, 3M, Caterpillar...puisse décrocher aussi fortement sur les prévisions futures.

 

La lente et sensible décrue des industrielles Allemandes, les small et mid caps qui sont en baisse YTD (year to date) de 20 voir 45%, la dette Italienne qui ne trouve pas d'accords avec l'Union et se mêle de désaccords entre les 3 premiers ministres en place (principal et les 2 délégués)...

 


Bref, la spec reprend le dessus et il faut tenter de résister au mieux  dans cet environnement détestable fait de trading algorithmique, de hedge funds qui reprennent le dessus. La faillite du géant Sears passe littéralement inaperçu et pourtant sonne le là d'une histoire vieille de 70 ans avec plus de 24 mds $ de CA. L'actualité se concentre plus sur le prix du pétrole qui ne se maîtrise plus, le davos du désert en plein conflit géo-politique.

 

Que convient-il de faire dans cette période de publications?

 

1/ prendre son mal en patience

 

2/ revoir la configuration de son portefeuille si elle est en adéquation avec vos principes de marché

3/ revenir progressivement sur le marché même dans un marché baissier

4/ entreprendre une démarche de gestion plus rendement que croissance étant donné que la croissance Chinoise et US (à terme) s'érodent.

5/ conserver une ligne de 20/30% de cash pour retravailler vos prix

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives